LES RITUELS DU THÉ MAROCAIN – Sultan Tea

3 ÉCHANTILLONS GRATUITS SUR CHAQUE COMMANDE

LIVRAISON EXPRESS EN FRANCE

Le thé au rythme du jour Au Maroc, le thé a évolué au rythme de la vie. Autrefois, les journées étaient rythmées par les cinq prières et une certaine nonchalance qui caractérisait le mode de vie des Marocains. Au fur et à mesure que la vie a évolué et est devenue plus animée, la façon de boire le thé marocain a changé pour s'adapter au mode de vie moderne des Marocains. Aujourd'hui, la consommation de thé a survécu à toutes les tendances et s'est adaptée de près aux contraintes de la vie contemporaine.

  • Thé du matin

    Le thé est souvent servi au petit déjeuner, surtout dans les familles traditionnelles qui le préfèrent au lait ou au café.

  • Thé de la 11ème heure

    Le thé à la onzième heure est un moment clé de la journée, notamment pour les fêtes religieuses de l'Aid El Kebir et de l'Aid Seghir, qui marquent la fin du mois de Ramadan. Ici, il est accompagné de nombreuses préparations et fêtes marocaines.

  • Le déjeuner-thé

    L'utilisation du thé pendant le déjeuner reste l'apanage de certaines grandes familles traditionnelles de Rabat, Marrakech et Fès, qui continuent à perpétuer cette tradition, en accompagnant les grands repas. À midi, dans les zones rurales, de nombreuses personnes sont aux champs et, par conséquent, le repas est frugal. Il est souvent composé d'une poignée de dattes avalées avec un verre de lait, parfois d'un seul épi de maïs grillé.

  • Thé après le petit-déjeuner

    Après le déjeuner, le thé est presque sacré et est particulièrement apprécié pour sa fonction digestive. Dégusté soit immédiatement après le repas, soit juste avant le retour au travail, ce thé est relativement fort.

  • Le thé du goût

    En fin d'après-midi, le thé sera de nouveau servi à l'heure du thé, souvent reportée après 18 heures pour les maris et les enfants qui vont à l'école. Il servira de collation aux enfants et sera accompagné de gâteaux plus consistants que ceux du thé de la 11e heure, avec du beurre fondu ou des œufs.

  • Le thé d'après-dîner

    Le soir, après le dîner, le thé variera en fonction de la consistance du repas. Le thé du soir est rarement accompagné de gâteaux, sauf pour les réunions de famille et les réceptions.

  • Le thé dans toutes les régions

    Aujourd'hui, le thé est, après le lait et les dattes, la deuxième constante des traditions de l'hospitalité marocaine. De la plus modeste à la plus riche des familles, il n'est pas de foyer où un visiteur ne se verrait pas servir un ou même plusieurs verres de thé et la cérémonie du thé varie selon les régions. La préparation du thé à la menthe diffère également selon les habitudes alimentaires. On parle de "al m'qazoui", fort et amer, de couleur noirâtre, qui est particulièrement apprécié dans le grand Sahara pour son caractère digestif. On parle aussi, comme coupe-faim, de "al assida", qui est léger et très sucré et d'une couleur jaune-vert, qui se boit partout et qui constitue un excellent dessert.

Le thé dans toutes les régions

Aujourd'hui, le thé est, après le lait et les dattes, la deuxième constante des traditions de l'hospitalité marocaine. De la plus modeste à la plus riche des familles, il n'est pas de foyer où un visiteur ne se verrait pas servir un ou même plusieurs verres de thé et la cérémonie du thé varie selon les régions. La préparation du thé à la menthe diffère également selon les habitudes alimentaires. On parle de "al m'qazoui", fort et amer, de couleur noirâtre, qui est particulièrement apprécié dans le grand Sahara pour son caractère digestif. On parle aussi, comme coupe-faim, de "al assida", qui est léger et très sucré et d'une couleur jaune-vert, qui se boit partout et qui constitue un excellent dessert.

Added to cart

This item has been added to your cart